Acteurs Coutumiers Dans un Contexte Singulier – La Résilience des Autorités Traditionelles et Religieuses Face à l’Extrémisme Violent au Mali, au Niger et au Burkina Faso

Fransje Molenaar, Méryl Demuynck, Kars de Bruijne 23 Mar 2022
 
Download

This article is also available in English. 

Les autorités traditionnelles et religieuses s’avèrent être des acteurs incontournables en matière d’accompagnement de la gouvernance au Sahel. Ainsi, elles peuvent donc soutenir les efforts de l’USAID en Afrique de l’Ouest en matière de lutte contre l’extrémisme violent, qui applique une approche holistique pour s’attaquer aux causes profondes de l’extrémisme  violent. Basée sur 1437 enquêtes et 656 entretiens avec des informateurs clés (EIC) auprès de citoyens et d’autorités dans six régions frontalières du Sahel, l’étude Acteurs coutumiers dans un contexte singulier montre que ces autorités sont souvent le premier type d’acteurs que les citoyens contactent dans des domaines tels que la résolution de conflits, l’administration de la justice, voire même dans certaines régions, les mesures de sécurité et la fourniture de services de base. Ces autorités sont des sources de gouvernance beaucoup plus pertinentes et aussi beaucoup plus fiables que les administrations publiques locales et nationales ou que les organisations non gouvernementales (ONG).

Projects

Topics